Influenza 2

« Le bon sens est la chose du monde la mieux partagée : car chacun pense en être si bien pourvu, que ceux même qui sont les plus difficiles à contenter en toute autre chose, n’ont point coutume d’en désirer plus qu’ils en ont. » R. Descartes « Nous sommes en guerre. » E. Macron, 16 mars 2020 Nous sommes…

Influenza

« Les journaux, les paroles s’envolent, les faits eux-mêmes s’effacent, s’oublient, se dissipent, si le gravé, le livre, ne viennent les sauver et les rendre éternels un petit peu. » « Les petits moineaux ont plus de dignité que moi, ils se refusent à vivre derrière des barreaux – ils sont aussi légers espiègles qu’héroïques – en cage…

Le crépuscule blanc

« Imaginez un pays où les chauves-souris auraient le même vol silencieux que chez nous, dans les nuits d’été, mais seraient de grands et charmants oiseaux blancs… » Les deux étendards « Nous voyons maintenant à travers un miroir, dans l’obscurité. » Corinthiens, XIII, 12 « Cuando todos los hombres de la tierra piensen, dia y noche, en el…

1984

“War is peace. Freedom is slavery. Ignorance is strength.”   Source : https://www.gouvernement.fr/sites/default/files/document/document/2019/12/discours_de_m._edouard_philippe_premier_ministre_-_presentation_du_systeme_universel_de_retraite_au_cese_-_11.12.2019.pdf   Hôtel de Matignon – 57, rue de Varenne – 75007 PARIS Service Communication Hôtel de Matignon, le 11 décembre 2019 Discours de M. Édouard PHILIPPE, Premier ministre Présentation du système universel de retraite Conseil Économique, Social et Environnemental, Paris Mercredi 11…

La conspiration

Maintenant ou jamais, l’insurrection qui ne vient pas   « Ainsi, dans l’année, ma saison favorite, ce sont les derniers jours alanguis de l’été, qui précèdent immédiatement l’automne, et dans la journée l’heure où je me promène est quand le soleil se repose avant de s’évanouir, avec des rayons de cuivre jaune sur les murs gris…

Derrière l’écran

Familles de peu d’importance – tant de perdu, des histoires entières, il n’y a pas de place pour tout. Il n’y a que les générations qui s’avancent comme la marée, les années remplies de bruit et d’écume, qui sont ensuite balayées et englouties par le reste. C’est ce dont on hérite, à vivre dans les…

4h30

4h30. Pastorale Américaine. Page 544. Avachie sur le canapé jaune, les cheveux flottants sur l’accoudoir, les jambes allongées, la dernière page approche, mon téléphone est posé sur la table, juste à côté. Il vibre. Je ne me laisse pas distraire. Quelques pages plus tard (36 je crois), le livre s’achève, c’est bête à dire mais…

Enfantines

“Por mi parte se me importaba muy poco darle o no el rollo de película, pero cualquiera que me conozca sabe que las cosas hay que pedírmelas por las buenas.” Julio Cortazar   Ma Chère Amie,   Comme je lisais l’heure avec la Figure, le souvenir de l’ancienne école m’est revenu, avec tous les secrets…

Le rêve d’Épiménide

  “Celui dont le coeur a battu Songe aux jours qui se sont enfuis. L’enchantement n’est plus possible.” Eugène Onéguine   « Epiménide, il faut le dire pour ceux qui l’ignorent, est un personnage fictif, auquel on attribue la propriété de s’endormir pendant des siècles et de s’éveiller dans des lieux où il s’est opéré des…

La Brise

La brise du neuvième étage, La Boétie et l’éthique nouvelle   Et par le pouvoir d’un mot Je recommence ma vie Je suis né pour te connaître Pour te nommer Liberté.   Le soir après dîner, nous nous asseyions sur le tapis rouge aux motifs verts, pour écouter grand-père du haut de son fauteuil. Le…